Thaïlande – Bangkok – Wat Traïmit / Wat Phra Kaeo / Wat Pho

Appareil : Sony RX100

(Source Wikipedia)

  • Wat Traïmit :

Au début des années 1930, des travaux d’aménagement des berges du fleuve Chao Phraya, près du quartier chinois de Bangkok, nécessitèrent la destruction d’un vieux temple abandonné qui contenait une statue de Bouddha en stuc doré. Comme il était hors de question de détruire la statue, malgré son aspect peu attrayant, et pour qu’elle reste dans le quartier chinois, il fut décidé de la transférer au Wat Traimit, une pagode sans importance comme il en existe des centaines dans la ville. Le temple n’avait pas de bâtiment susceptible de la recevoir et la statue resta 20 ans dehors sous un simple toit de tôles.

En 1955, un bâtiment ayant été construit, les moines décidèrent d’y installer la statue. Une grue devait la déplacer avec précaution, mais une élingue céda et la statue tomba dans la boue. Ce mauvais présage effraya tout le monde et après une fuite générale, la statue se retrouva abandonnée sur le terrain. C’était la saison des pluies, et comme pour donner raison aux mauvais augures, un formidable orage se déchaîna toute la nuit, noyant la ville sous des trombes d’eau.

Au petit matin, le supérieur de la pagode revint évaluer les dégâts : il commença à essayer de laver la statue des traces de boue mais remarqua que le stuc détrempé s’était fendu et laissait apparaître un métal brillant. Après quelques investigations on s’aperçut que sous le stuc, la statue était en or massif. Cette nouvelle fit le tour de la ville, assurant au temple une renommée, une richesse et une fréquentation jamais démentie depuis.

On suppose que la statue, provenant d’Ayutthaya, avait été dissimulée sous une couche de plâtre pour la soustraire à la convoitise des Birmans qui assiégeaient la ville. Plus tard, la statue transportée à Bangkok, le souvenir du stratagème s’était perdu et était resté dans l’oubli pendant presque 200 ans.

Un nouveau bâtiment a été récemment construit pour abriter la statue. Elle a une hauteur de 3 m et un poids de 5,5 tonnes. C’est la plus grande statue en or au monde.

 

  • Wat Phra Kaeo :

Le Wat Phra Kaeo (en thaï : วัดพระศรีรัตนศาสดาราม), ou Temple du Bouddha d’émeraude, est un temple bouddhiste situé dans le cœur historique de Bangkok, l’un des lieux sacrés les plus importants de la Thaïlande.

Le Wat Phra Kaeo désigne non seulement le temple contenant le Bouddha d’émeraude, appelé ubosot, mais également l’ensemble des édifices situés dans l’enceinte du complexe architectural sacré.

Le Bouddha d’émeraude, situé dans l’ubosot, est une statue haute de 76,2 centimètres, sculptée dans un unique jade au XVe siècle. Selon une légende, la statue était recouverte de stuc doré à sa découverte, selon une autre légende, elle se serait trouvée à l’intérieur d’une autre statue, faite d’argile. Le Bouddha d’émeraude a été découvert en 1431, dans l’un des temples de Chiang Rai, avant d’entrer plus tard en possession du roi Rama Ier. Les vêtements de la statue sont changés plusieurs fois par an, par le roi lui-même ou par les ministres du temple.

  • Wat Pho :

D’une superficie de 8 hectares, il est situé à l’est de la Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal (Bangkok) dans le quartier de Phra Nakhon.

Il abrite un grand Bouddha couché (พระพุทธไสยาสน์), auquel il doit son nom officiel, Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan (วัดพระเชตุพนวิมลมังคลารามราชวรมหาวิหาร, wát pʰráʔ tɕʰêttupʰon wíʔmon maŋkʰalaːraːm râːttɕʰawɔːráʔmahǎːwíʔhǎːn). Cette statue représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au parinirvâna. Elle fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *